Écrire pour d'autres artistes


Depuis deux ans, mon criterium se la joue altruiste. En plus du temps qu’il accorde à mes compositions, il s’ouvre peu à peu à celles d’autres artistes. Quel privilège ! Une poignée de chanteurs et de chanteuses m’ont en effet contacté pour cette noble tâche qu’est l’écriture de chanson.


« La pression de ne pas être à la hauteur, de décevoir ou de sécher. »


Bien souvent, le petit chatouillement de la flatterie laisse assez vite place à la pression. La pression de ne pas être à la hauteur, de décevoir ou de sécher. Mais ces craintes s’estompent tout aussi vite lorsque je pose les premières bribes de graphite sur la feuille blanche. Un régal. L’exercice que j’appréhendais au départ se transforme alors en un véritable défi jouissif : se glisser dans la peau de l’autre, s’oublier et parler pour lui.


« La discipline première du parolier : se taire. »


Mais pour cela, j’ai dû apprendre à entendre. Plus encore, à écouter. Oui parce qu’il est bien tentant de vouloir se précipiter en balançant, d’emblée, plein de rimes et jeux de mots dans le but de (se ?) rassurer et d’impressionner l’ami compositeur. Mais ça nuirait tellement à l’authenticité de son morceau ! J’essaye donc, dorénavant, de me plier à la discipline première du parolier : se taire.


Au-delà du kiff, cette nouvelle expérience me permet d’élargir mon regard artistique puisque j’ai travaillé avec des profils très différents les uns des autres : du groupe soul/funk à la chanteuse pop, en passant par le bluesman soliste, que d’échanges riches et colorés ! Il n’y a que pour les rappeurs.ses que je refuserais encore ce rôle d’auteur. J’estime, pour le coup, que la place de l’écriture est tellement centrale dans ce domaine que la « substitution » est quasi impossible. Un avis discutable me direz-vous.

J’espère en tout cas gagner encore plus en maturité dans cette nouvelle branche de mon activité qui, au passage, vient inspirer, aiguiser et affiner davantage les vers de mes propres textes. Que du plus !


Musicalement,

Meak.

12 vues