Rechercher

Le point

Album : Plume à scandale

Année : 2014


Quand j’ai commencé l’rap on m’a prévenu Dans c’monde-là les gens n’te souhaitent pas la bienvenue J’suis venu les mains dans les poches comme convenu Poser mes textes et leur attention j’ai retenu Meak, c’est qui c’petit malgache Qui ne cache pas l’importance qu’il attache à sa foi Ça fait tache, ouais ça fait tache Quand t’es spirituel t’éclabousse, j’étais le rappeur splash Passe le micro, j’garde mes proches près de moi J’entends les encouragements J’entends les critiques, ça parle vachement Mais moi je distingue ceux qui parlent franchement De ceux qui parlent lâchement J’m’alimente de tout j’ne me contente pas que de compliments Non j’ne me vante pas Par contre j’veux qu’des paroles qui n’trompent pas Donc si tu n’connais rien d’moi ne commente pas Plus j’avance plus j’découvre Le mouvement des gens qui m’entourent m’étourdit Un jour ils disent  » Oui « , un jour ils disent  » Bof  » Mon cœur s’alourdit mais mon âme s’étoffe C’est l’expérience qui rentre fiston Me répètent mes proches plus anciens Dans la musique y’a le talent et les pistons C’est comme dans la vie les petits et les grands chemins Papa me dit « Décroche pas mais accroche toi Les éloges partent vite mais dans la masse évite les pots-de-vin Même si cela te coûte des coups de poings Œuvre toujours pour l’bien » Alors j’me tourne vers mon Père céleste Et je prie que j’reste lucide, je déteste quand J’ai l’sentiment Seigneur d’être loin d’toi Dans ma marche quotidienne j’ai besoin d’toi

0 vue