Rechercher

À la mode

Album : Nuntius

Année : 2016


Il fit alors un détour par les Champs du succès, douces plaines où poussent la gloire et l’approbation de tous. Une fois de plus, hélas, le soleil de la Paix n’était pas au rendez-vous…


C’est un ado qui a envie d’être populaire et de plaire Fait attention à tout c’qu’il peut dire et c’qu’il peut faire Il veut qu’on parle de lui de Roissy jusqu’à Nanterre Il dit faire de Kanye West son idéal vestimentaire Et donc, un beau jour, ce gamin en pleine crise identitaire M’a fait l’honneur d’être convié à sa soirée d’anniversaire Tous les cadeaux qu’il reçoit sont aussi stylés qu’le dessert Vient alors mon tour, il ouvre et c’est une Bible… wow ! J’vois bien qu’ça l’déçoit, qu’ça n’rentre pas dans ses codes Ça fait des siècles que c’bouquin n’est plus l’cadeau à la mode Mais la mode est une vague, qu’on traverse à la nage Et donc y’a quoi d’mieux qu’un livre, pour rester à la page Le jeunot n’est pas convaincu, peut-être qu’il s’en fiche S’contente de s’faire mousser par potes et potiches Moi j’ai droit au p’tit regard Que font si bien ces gosses de riches L’air de dire : « mon p’tit à cause de toi j’me suis tapé l’affiche »Quelques années passent Et les premiers constats négatifs autour Il réalise qu’il y a des tonnes de vautours Des prises de bec qui froissent avec les copains d’classe On peut à peine faire confiance Car même les copains s’lassent Malheureux, il tend la main Mais c’est de calomnie qu’on l’asperge Leur fâcheux manque de respect l’exaspère Rien ne dure ici, même les amis ça s’perd Une fois fauché on devient l’invisible Casper J’lui dis : si tes amis s’défilent Retiens ceux qui te tirent vers le haut Démarche utile : scanner les profils Des paresseux aux farfelus trop festifs Façon COP21 j’l’invite à faire un tri sélectif Car si la vague emporte est-ce que ça vaut l’coup ? Quitte à être cool, autant prendre un bateau qui jamais n’coule Tout l’monde ici désire vivre libre Mais la question est « Qui suivre ? » Et la réponse est dans ce livre3ème et dernier volet d’mon histoire Après des mois d’silence, il se décide enfin à me revoir Reparle de sa course à la popularité « Mais c’était poursuivre le vent, dit-il, sans jamais s’arrêter Je sais désormais dans quelle direction j’vais Et j’avance les yeux ouverts grâce à ce livre à mon chevet Entre vivre avec Dieu ou être un grand d’ce monde Moi j’préfère l’éternité à vos applaudissements de 30 secondes » Wow, presque méconnaissable Ça fait plaisir, parfois il n’y a qu’en lâchant prise qu’on est stable Le gosse a grandi, s’est jamais senti aussi libéré Brandit l’humilité sans se soucier de c’qu’on dit Hey, au fait je dis “je” depuis l’début Mais tu n’sais pas qui parle Et tu n’sais pas non plus qui est l’personnage principal J’me présente, moi qui te parle, j’suis Dieu Et l’jeune ado en question n’est autre que Meak alias Matthieu

0 vue