Rechercher

2009

Album : Fuel Fresh

Année : 2020


Le lièvre et la tortue, même procédure

Pendant que tu dansais, sache que d’autres bossaient dur

Aujourd’hui t’es un grand, demain t’es la risée

De tous ceux qui, avant, t’avaient idéalisé

Tu vas t’épuiser si tu vends la peau de l’ours

Avant d’voir la ligne d’arrivée

Mets de l'humilité dans ta course


Meak

Fin 2009, hey, je fais déjà du son

Et je les sors, mode industriel, un rythme indécent

Je me souviens, c’était sur Myspace, truc à l’ancienne

Et y’avait déjà des gens qui sur mes sons s’ambiançaient

Moi c’est Meek, beatmaker, je sors des singles prometteurs Je rappe mon chemin dans les coeurs de mes premiers petits auditeurs

Hey, je parle de moi tout l’temps, je prends le melon, souvent

Même une réputation qui naît doucement, doucement

Puis il y’a ce mec qui m’écrit : “Meek j’aime bien c’que tu fais

Je fais des instrus moi aussi, si ça te dit de les écouter”

J’ai dit oui, j’ai cliqué, hey j’ai pas trop kiffé

Et j’ai fait le mec, pas de réponse, condescendant pas d’respect

Ayayaye.. l’erreur

Je me prenais pour le meilleur

“Si je suis pas professionnel, je suis le plus pro des amateurs

Puis le peit, bah la musique c’est pas pour lui et puis c’est tout”

Ce que j’ignorais sur le coup, c’est que ce mec là, c’était Nitu


Le lièvre et la tortue, même procédure

Pendant que tu dansais, sache que d’autres bossaient dur

Aujourd’hui t’es un grand, demain t’es la risée

De tous ceux qui, avant, t’avaient idéalisé

Tu vas t’épuiser si tu vends la peau de l’ours

Avant d’voir la ligne d’arrivée

Mets de l'humilité dans ta course


Redboii

Je vais pas faire le grand, 2009, moi j’avais 7 ans

Je suis toujours un gamin, toujours un petit têtard dans l’étang

Je rappe à peine dans les temps

Tout ça c’est très embêtant

Parler ça me fatigue, alors quand j’écris, ouais je me détends

Quand je vous écris je me mets à nu, pourtant Dieu sait comme je suis pudique

C’est tellement contradictoire, je suis autant comme les autres que unique

Dernier ou premier moi je m’en fous, tant que du chrétien j’ai la tunique

Gros, je suis en feat avec Meak, si si crois-moi, le seul, l’unique


Yeah, je resterai moi-même, peu importe l’argent en jeu

Dans le rap, se prendre de haut c’est aussi stupide que dangereux

Nan, c’est prenant de se prendre pour quelqu’un de très grand

Encore plus quand Nitu m’envoie un message sur mon écran

Yeah, je suis avec les meilleurs, entouré des meilleurs

J’ai la solution miracle mélangée dans mon erlenmeyer

Une pincée d’humilité, de travail, de conviction

Sans oublier celui sans qui je devrais payer l’addition


Le lièvre et la tortue, même procédure

Pendant que tu dansais, sache que d’autres bossaient dur

Aujourd’hui t’es un grand, demain t’es la risée

De tous ceux qui, avant, t’avaient idéalisé

Tu vas t’épuiser si tu vends la peau de l’ours

Avant d’voir la ligne d’arrivée

Mets de l'humilité dans ta course



Il fanfaronne il se repose

Il s’amuse à toute autre chose

Mais à la fin quand il voit

Cette jeunesse qui touche à sa carrière

Il accélère, mais la jeunesse finit par arriver première

Eh bien, lui cria-t-elle, avais-je pas raison ?

De quoi vous sert votre arrogance ?

Moi je l’emporte et j’avance car elle est venue ma saison

Rien ne sert de courir

Tu peux rentrer à la maison


15 vues