Rechercher

Arrête

Album : Fuel Fresh

Année : 2020


Je me vois bien m’offrir une belle salle

Avec des beaux sièges, merci

Une place pour moi sur l’estrade

Et je fais venir des gens bien précis

J’appelle les religieux déguisés

J’invite les xénophobes masqués

Et ceux qui, sans filtre, aiment casser

Clasher, cachés derrière leur clavier

Et les gens qui ne savent pas conjuguer

Ceux qui disent “si j’aurais su”

Et j’invite la masse de mecs affamés

Qui sifflent encore les femmes dans la rue

Et une fois qu’ils sont devant moi

Et maintenant que j’ai leur attention

J’inspire et expire une bonne fois

Et à chacun je dis, sans pression

ARRETE ! ARRÊTE !

ARRETE ! ARRÊTE !

S’IL TE PLAÎT, ARRÊTE !


J’invite le mec qui jette sa canette

Comme un doigt d’honneur à sa planète

J'appelle tous les médecins qui osent

Minimiser les douleurs de l’endométriose

Je fais venir les femmes qui aguichent

Sans scrupule les hommes mariés

J’appelle aussi les patrons qui trichent

Et qui exploitent leurs salariés

J’ouvre la porte aux jeunes qui harcèlent

Aux commères aux pensées malsaines

J'invite ceux qui trouvent normal

Le recours à la violence animale

Et une fois qu’ils sont devant moi

Et maintenant que j’ai leur attention

J’inspire et expire une bonne fois

Et à chacun je dis, sans pression


ARRETE ! ARRÊTE !

ARRETE ! ARRÊTE !

S’IL TE PLAÎT, ARRÊTE !


Maintenant qu’ils sont tous sortis

Et que j’ai le sourire pas trop discret

Au fond je ne comprends pas tellement

Pourquoi je suis toujours insatisfait

Moi j’ai remis les gens à leur place

Même un peu d’un ton supérieur

Mais le gros des choses qui m’agacent

Se trouvent dans mon for intérieur

À ma langue qui ne se controle pas

Aux pensées qui font ce qu’elles veulent

À la paresse qui prend le pas

Et à l’orgueil qui gonfle tout seul

À mon estomac qui dit plus

À ma confiance en soi qui veut fuire

À ce coeur humain qui s’obstine

Parfois j’ai juste envie de dire


ARRETE ! ARRÊTE !

ARRETE ! ARRÊTE !

S’IL TE PLAÎT, ARRÊTE !


8 vues