Avant eux tous

Mis à jour : 22 janv 2019


Sa vie est bourrée de selfies Pour taper dans l’oeil des belles filles

Il connaît les angles et les poses

Très appliqué pour choisir tel ou tel filtre

Qu’est-ce qu’il est fou c’jeu, déchiffrer ce que la foule veut

Moi j’ai pris des photos de ma bouffe je m’attends à une flopée de pouces bleus

On sait tous que ce qui rend le sud cool

C’est les plages et les sourires en cul de poule

Et les gens les plus stables, ce sont ceux qui ont su maîtriser le dab

Mais au fond, ça n’l’intéresse plus

Ces habitudes ne lui plaisent plus

Mais si jamais t’arrêtes tu n’pèses plus

Et pas question de passer pour l’exclu

Bienvenue dans le monde de Théo Un peu complexé par sa différence

Il veut sa place, être stylé

Il sait qu’la réputation se gagne à l’apparence

Mais pourtant il aspire à bien plus Au diable cette industrie, s’ils se moquent c’est injuste

Il cherche un leader, on n’veut plus de lui dans l’groupe

Il donne tout, on lui dit qu’il n’est pas dans l’coup

Décalé mis à l’écart, Théo regarde ces gens qui le rendent fou Il n’a plus d’idée, parfois pense à tout quitter

Quand son pouce cherche sur quoi cliquer Son esprit cherche une identité


Quand j’me sens seule et qu’ma confiance se vide

Quand j’veux qu’le monde m’approuve et m’valide

Papa rappelle-moi que je n’dépends que d’toi Qu’importe leurs choix Tu m’aimais avant eux tous (x4)


Depuis qu’elle a dit qu’elle est pure, le lycée lui mène la vie dure

La coincée du groupe, pas expérimentée

Sa vie est fade et jamais pimentée C’est c’qu’on lui dit tous les jours

Et dès qu’ils se moquent, elle va monter l’son Parce que la honte est un bruit sourd

Est-ce que c’est si ringard d’attendre le bon ? Habillée bizarrement, c’est sagement

Dans la pudeur qu’elle veut encore croire à l’engagement

Éloignée du reste, elle refuse que sa première fois soit un test

Elle est la risée, ça commence à bien l’épuiser Elle questionne sa conscience si ça vaut l’coup d’être à contresens

Bienvenue dans le monde de Lisa, où il faut goûter la vie vite

Savourer les choses illicites La vie est courte alors profite, mytho J’connais le disque, maman m’a dit “Lisa vas-y mollo”

Ils t’incitent à dix, tu testes, mais quand tu saignes

Tu saignes solo

Elle veut faire honneur à son père, elle n’veut pas décevoir sa mère

Très peu la cernent et trop peu l’acceptent

L’amitié est un curieux concept

Alors les Lisa, les Théo Laissez les gens parler

Car quand tu marches dans le plan d’Dieu Crois-moi tu l’regretteras jamais


Quand j’me sens seule et qu’ma confiance se vide

Quand j’veux qu’le monde m’approuve et m’valide

Papa rappelle-moi que je n’dépends que d’toi Qu’importe leurs choix Tu m’aimais avant eux tous (x4)

Il n’y a vraiment personne comme Jésus

Il n’y a vraiment personne comme Jésus

Il n’y a vraiment personne comme Jésus

Il n’y a vraiment personne comme Lui J’ai cherché, cherché, personne, persoonne

J’ai fouillé, fouillé, personne, personne

J’ai tourné, tourné, personne, personne

Il n’y a vraiment personne comme Lui

169 vues