Rechercher

Quel privilège


Album : Relecture

Année : 2012


Plus qu’une heure avant l’concert Bières pour les grands Et pour les enfants c’est des glaces qu’on sert Les premiers à prendre place se serrent La sécurité passe dans les rangs Et les hôtesses font le nécessaire On a testé les lumières y’a une demi-heure L’équipe est balèze et composée des meilleurs À la sueur de leur front j’devine C’est un grand concert on s’arme tous de discipline Le staff ne tarit pas d’éloge Y’a une table à friandises dressée dans les loges Je suis bichonné, je ne manque de rien J’ai l’impression que quoi que je dise j’suis quelqu’un de bien La maquilleuse vient m’poudrer les pommettes Et le mec au casque me fixe l’oreillette J’entends l’animateur faire son job La foule semble bondée à faire flipper les agoraphobes J’transpire mais jamais n’craque J’ignore ce concept qu’ils appellent  » trac  » L’émotion m’surprend comme une bonne claque À chaque fois qu’la lumière sur moi s’braque Y’a le pupitre, le micro, la bouteille Les retours placés au millimètre près Je fais signe à la régie  » Est-ce que vous êtes prêts ?  » Pas trop discret, j’fais pas exprès Les musicos ont la classe Les partitions imprimées dans la tête Chaque pêche, chaque mise en place Et ils sont pressés, les secondes sont lancées Bientôt à moi d’jouer je l’sens Une tape dans le dos, mes amis me disent  » Donne-toi à 100%  » Puis j’monte ces marches, que Dieu m’protège C’est d’lui que m’viennent tous ces privilèges

Ref : C’est un privilège, de chanter pour toi Dieu créateur Je ne mérite pas tant d’attention À toi soient la gloire et l’honneur Et c’est un privilège d’être associé à son nom Que tous les regards se dirigent vers toi, Grand patron

Ils claquent des doigts et tapent des mains Y’a des blacks, des beurs Des blancs, des paks et des vietnamiens Y’a ceux qui viennent d’Amiens, ceux qui viennent de Thiais Ceux qui viennent de loin et ceux qui viennent à pied La foule est cosmopolite Les classes moyennes au même rang que l’élite Noir, blanc et jaune, banana split C’est ça la diversité que la musique facilite Le speech de fin, pluie d’applaudissements Les premières familles s’en vont doucement Moi j’prends mon goûter, mon rafraichissement Ravi du concert, c’est un bel accomplissement Et mes complices m’entourent et disent l’amour Qu’ils me portent, et certains ne manquent pas d’humour Et on remballe le matos, on passe le balai Fin du bal, le carosse quitte le palais De retour à la maison, moi et mon stylo dans la chambre Production de rimes en chaque saison Actif de janvier à décembre Méditation et lecture pour l’inspi Chaque matin ma nourriture pour l’esprit J’suis à l’écoute de mon seul boss Quand je lis ses promesses, c’est sagesse dans la mailbox J’bosse dans de bonnes conditions Mon patron a tout mis à disposition Une scène et un microphone de fonction A utiliser sans pour autant oublier la mission Opportunité incomparable La tâche est sainte mais le soldat vulnérable Quel honneur, quel privilège Moi je chanterai qu’il pleuve qu’il vente ou qu’il neige

Refrain

Pont : Je suis honoré, ému, touché, gracié Il m’donne au-delà de c’que j’espérais Quel privilège, quel privilège...


34 vues