Rechercher

Post-it en vrac

J’me tiens debout devant l’tableau divin et j’pose des post-it Chacun d’eux est une requête, y’a les grandes et les p’tites J’peux en coller des milliers, j’m’inquiète pas pour l’espace Et d’ailleurs si j’en colle en masse, y’aura toujours de la place Celui-ci : pour ma famille, j’ai mentionné les noms Famille éloignée incluse oui la liste est longue J’ai demandé à c’que la santé soit accordée à chacun d’entre eux Et que la nourriture remplisse tous les estomacs creux J’en pose un autre, celui-ci pour la France Afin que  » sagesse  » soit le mot d’ordre de sa présidence Qu’le pays avance et j’lui remets sa direction Pour qu’il maintienne mes droits et ma liberté d’expression J’en colle un autre, celui-ci est pour les frères et sœurs martyrisés Je pense à eux même si leur cause est peu médiatisée J’veux pas oublier les gens seuls ou hospitalisés Ceux qui, brisés par la vie, ont été marginalisés

Dans mon sac y’a des post-it en vrac Je les pose un par un sur le tableau divin J’écris et puis j’colle chaque morceau de ma vie entre ses mains

J’ai encore beaucoup d’post-it stockés dans l’sac à dos blanc J’colle avec conviciton je n’veux pas faire semblant Et si t’en as aussi et t’aimerais que j’les colle ici Donne-les, on prie ensemble et ça le Père apprécie J’en colle un pour les couples qui niveau finance rament J’prie qu’ils joignent les deux bouts afin d’éviter les drames J’ai écrit  » Protège femmes et hommes des pièges de l’adultère Et chasse le mensonge car il ronge comme l’ulcère  » Je pioche dans l’sac, en voici un très personnel J’ai inscrit en rouge le prénom d’une demoiselle J’l’ai classé confidentiel mais Dieu sait que j’prie pour elle Un secret caché dans l’ciel, je sais qu’il sera fidèle Celui-ci concerne l’éducation des jeunes Qu’elle s’éloigne des vices des drogues et des guns Celui-ci est un peu plus dur à coller C’est pour ceux qu’j’apprécie moins pour qu’on arrête de s’quereller

Dans mon sac y’a des post-it en vrac Je les pose un par un sur le tableau divin J’écris et puis j’colle chaque morceau de ma vie entre ses mains