Rechercher

Précipitation

Album : Relecture

Année : 2012


Elle rentre le soir avec la tête pleine Son homme regarde un film, fume, décompresse, traîne Elle s’dit qu’les mecs sont tous les mêmes, paresseux extrêmes Elle s’demande quelle pillule son homme et tous ses ex prennent Faut tuer cette flemme, faire revivre notre flamme C’est moi qu’tu aimes, ne va pas pourrir une autre femme Mais lui se fiche de la romance, l’amour et le reste Allume la box et lance-moi Fifa ou PES Elle se plaint ça fait des semaines qu’il ne m’a pas écrit C’est mon trésor mais au mauvais rapport qualité-prix Et, moi je refuse de partager insolence et mépris Donc s’il ne veut pas s’engager faut l’abonner chez Free Ses crises de jalousie l’agacent trop La peur d’ses réactions puériles lui file la gastro Et quand elle parle de Victor, Christophe ou Steph Il en fait tout un plat, il faut l’inscrire à Top Chef

PAUSE

J’remonte un peu, un an plus tôt le couple au resto Premier rencard on joue modeste, pâtes au pesto La belle en robe noire, lui version gentleman Ce soir c’est tout feu tout flamme en duo pyromane L’humour et l’attention d’un homme peut rendre une femme heureuse Et donc avant l’dessert elle sait qu’elle tomberait amoureuse Puisqu’il y a entre eux ce joli fil qui lit leur espace Hey, c’est comme s’connecter au wifi sans même le mot d’passe Et appliqué il fait son regard sérieux Pas bavard, tant mieux elle préfère les mystérieux Hypnotisée elle dit  » Punaise tu es mi-ange mi-homme Le tout en un des qualités tu es mon pack Premium  » Parlent de mariage, de vacances mais les parents s’inquiètent Ils ont ni l’âge, ni l’expérience pour les grandes conquêtes Il dit  » Je t’aimerai dans les bonnes comme dans les sales saisons On s’unira, l’amour en est la principale raison  »

PAUSE

Et on remonte dans l’temps, 6 mois plus tôt, à la cafet de la fac Deux filles qui matent un mec en espérant qu’il passe à l’attaque Ce sont deux copines qui ont activés l’radar Et celle qui a flashé devra bien verbaliser tôt ou tard Y’a des échanges de regard, ici c’est l’western On shoote des clins d’oeils et chacun des tireurs alterne Elle s’tourne vers sa pote et dit  » C’est un tireur d’élite Il faut qu’j’arrête de lui tourner autour comme un satellite  » Alors elle lui fait signe et le jeune homme se rapproche Sur son visage c’est le plus beau sourire qu’elle accroche Et timidement ils discutent pleins d’hésitations Mais ils sont pas racistes, ils aiment les blancs dans les conversations Il fait des blagues pourries et mais elle lui fait des larges sourires Et lui lui file son blackberry alors ils se regardent et rient Comme la gendarmerie ce soir je t’interpelle, vite J’te garde en vue car toi et moi ça promet belle suite

18 vues